Actualités du Commerce International Avril 2021 [Approvisionnement – Logistique – Conformité]

Actualités du Commerce International Avril 2021 [Approvisionnement – Logistique – Conformité]

Cathay Pacific ferme sa base situé au Canada, et propose de fermer également sa base Australienne et Néo-Zélandaise

La compagnie aérienne Hong-Kongaise Cathay Pacific a annoncé la fermeture de sa base de pilotes au Canada. Elle a proposé, par la même occasion, de fermer sa base pilote en Australie, ainsi qu'en Nouvelle-Zélande. La compagnie ne s'est cependant pas prononcé quant à ses bases pilotes situées en Europe ou aux États-Unis.

En effet, avant de fermer les bases australiennes et néo-zélandaises, le personnel doit impérativement être interrogé par les employeurs avant tous licenciements, et ce, dans le cadre d'accords syndicaux. Cependant, lorsqu'une décision est annoncée de manière publique, il est rare que celle-ci soit annulé.

Cette annonce représente une situation de déjà vu. En effet, l'année dernière les compagnies australiennes et néo-zélandaises Qantas Airways et Air New Zealand avaient fait des annonces similaires, en consultant le personnel avant de procéder à la suppression des postes.

Notez également que depuis mai 2020, la compagnie aérienne a arrêté tous les pilotes de flotte passagers situés sur les bases étrangères d’Hong-Kong. Elle a également fermé sa compagnie régionale Cathay Dragon afin de faire des économies au niveau financier. Cette décision de la part de Cathay Pacific a engendré une suppression de plus de 5 900 emplois. Aussi, la compagnie a revu ses salaires à la baisse afin de conserver le plus d'emplois possibles.

Les difficultés économiques de Cathay Pacific s'expliquent particulièrement par l'absence de marché intérieur de la compagnie, à l'heure où la plupart des frontières avec l'international sont fermées.

Cathay_Pacific-Logo

Conseil DocShipper : Pour vos recherches de fournisseurs, n'hésitez pas à contacter nos agents DocShipper ! Notre département sourcing vous aidera à trouver le fournisseur qui correspondra le plus à vos besoins.

14 avril 2021

Les drones pour lutter contre la pandémie : de plus en plus de projets innovants se développent

Les drones sont devenus depuis peu des outils de travail pour certaines entreprises. Récemment, une blanchisserie anglaise a évoqué l'utilisation de ce produit pour transporter les vêtements de ses clients. Cette idée innovante revient à la société Laundrapp. À la pointe de la technologie, le directeur de l'entreprise affirme que c'est pour lui une autre manière de travailler, et qui répond à une clientèle de plus en plus nombreuse.
Cette innovation apparaît également à l'heure où la pandémie de la covid-19 frappe le monde entier. Ce service proposé évite ainsi tout contact entre les clients et les employés, argument qui ne peut être négligé en ces temps de crise.
Grâce à leur application, les clients pourront planifier le ramassage ainsi que la livraison du linge. Après ramassage du linge par le drone, il sera retourné au client dans les 48 heures.
Cette innovation en rappelle bien d'autres. Sur ce même principe, l'entreprise Flytrex livre ces produits via un drone aux États-Unis, particulièrement en Caroline du Nord. Quant à la société Wingcopter, ce sont des fournitures médicales, liées à la COVID-19 qui sont transportées dans les airs par un drone.
Enfin, le mois dernier, une équipe médicale de l'université du Maryland a employé les services d'un drone afin de livrer un organe humain dans le but d'une transplantation.
heureux-pere-fille-jouant-quadcopter-removebg-preview

Brian Straight

Modern Shipper

15 avril 2021

L'augmentation du prix des droits de passage du canal de Panama est reportée à juin

C'est dans une annonce réalisée par l'Autorité du Canal de Panama (ACP) que la décision est tombée : l'augmention du prix des droits de passage du canal de Panama, qui devait initialement entrer en vigueur le 15 avril dernier, est finalement reporté au moins de juin.

Cette décision a été prise à la suite d'une lettre rédigée par la Chambre Internationale de la Marine Marchande (ICS, de l'anglais International Chamber of Shipping), par l'Association des armateurs asiatiques (ASA de l'anglais Asian Shipowners' Association), ainsi que par l'association des armateurs de la communauté européenne (ECSA de l'anglais European Community Shipowners' Association), indiquant leurs préoccupations vis-à-vis de la vitesse de l'augmentation des prix, devant initialement débuter à la mi-avril. Ces préoccupations mentionnaient notamment le délai trop faible donnée par l'Autorité du Canal de Panama pour que les utilisateurs du canal ainsi que de l'industrie maritime puissent s'adapter à cette augmentation.

Pour cette raison, l'ACP a donc pris la décision de repousser l'entrée en vigueur des nouveaux tarifs prévus au 15 avril dernier.

En réponse à ces nouvelles mesures, les secrétaires généraux de l'ASA et de l'ECSA ont exprimé leur gratitude, en notifiant notamment les efforts faits par l'Autorité du Canal de Panama sur l'écoute qu'elle porte à ses utilisateurs et son adaptation au changement.

La date prévue pour ces changements de tarif est désormais fixée au 1er juin.

isometric-shipping-icon-with-container-ship-vector-removebg-preview

Container News

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 24H

20 avril 2021

Canadian National propose d'acheter Kansas City Southern pour 33 milliards de dollars

Canadian National a surenchéri ! Un mois après l'accord passé entre Kansas City Southern et Canadian Pacific s'élevant à 29 milliards de dollars, c'est aujourd'hui la compagnie des chemins de fer nationaux du Canada qui fait parler d'elle ! Canadian National a en effet proposé une offre à 33 milliards de dollars pour racheter Kansas City Southern. Cette offre a été faite dans l'optique de combiner les deux réseaux en un seul et unique, reliant à la fois le Canada et le Mexique, en passant par les États-Unis. Le but principal de ce très vaste réseau est de réduire la congestion routière.

En réponse, la société de transport ferroviaire américaine a affirmé qu'elle évaluera cette proposition et qu'elle y répondrait en temps voulu.

 

CN_Railway_logo

 

Matt Leonard

Supply Chain Dive

21 avril 2021

Les compagnies aériennes perdront 48 milliards de dollars malgré l'année record pour le fret

Cette année, les compagnies aériennes connaîtront des revenus records en termes de fret aérien, et ce, notamment grâce à une croissance importante de la demande. Cependant, malgré cette augmentation, les pertes des compagnies aériennes s'annoncent colossales : elle est estimée à 47,7 milliards de dollars. La raison principale de cette perte est la faiblesse du trafic aérien, dû à la propagation du coronavirus. En effet, la plupart des pays imposent des contrôles renforcés, notamment depuis la propagation du virus variant, en parallèle avec la vaccination des populations. Malgré l'annonce de ces prévisions par l'association internationale du transport aérien, les chiffres sont à la baisse : l'année dernière, les pertes ont affichées un taux record de 126,4 milliards de dollars.

Mais ces nouveaux chiffres ne représentent qu'une faible consolation pour les compagnies aériennes : elle nécessite en effet une trésorerie positive. Or, les prévisions ne vont pas dans le même sens. Les chiffres annonce une trésorerie négative de 81 milliards de dollars, ce montant s'ajoutant aux 149 milliards de dollars de flux de trésorerie négative de l'année passée.

Avec le dépassement de ses performances individuelles, le fret de l'activité aérienne atténue donc la situation financière.

Le fret aérien est en effet en nette progression, aidé notamment par une reprise importante de l'économie mondiale ainsi que des exportations des produits manufacturés et une réorganisation des stocks. L'association internationale des transports aériens estime à 63,1 millions de tonnes de volume de fret cette année, une hausse de 9% ayant déjà été observé jusqu'en février par rapport aux deux mois correspondants de l'année de 2019.avion-isometrique-min-removebg-preview

Eric Kulisch

American Shipper

Conseil DocShipper : Pour toutes vos opérations logistiques, n'hésitez pas à contacter nos agents DocShipper ! Notre département logistique vous accompagnera dans toutes vos démarches concernant l'expédition de vos produits.

23 avril 2021

Congestion du fret à l'aéroport d'O'Hare : les transitaires fuient

Depuis plusieurs semaines, l'aéroport de Chicago est victime d'une congestion de fret. Cette congestion oblige les importateurs à patienter plusieurs jours avant qu'ils ne récupèrent leurs expéditions.

Pour la première fois, les agents de manutention des compagnies aériennes sont contraints de louer des entrepôts situés dans les cantons environnants afin de lutter contre le débordement.

Ce problème de congestion découle notamment de l'utilisation massive des avions-cargos, remplaçant l'utilisation des avions commerciaux devant rester à terre en raison de la pandémie de la Covid-19. Ce moyen de transport utilisé plus fréquemment qu'à son habitude, ajouté à la hausse des commandes en ligne, ainsi qu'aux retards dans le secteur du fret maritime et à la reconstitution des stocks, incitent les sociétés à employer le fret aérien.

Cette situation se heurte à une absence de personnel au sein des entrepôts de l'aéroport. Ces derniers ne parviennent plus à décomposer ou à consolider les envois et les acheminer auprès d’autres maillons de la chaîne d'approvisionnement de manière rapide.

Avec cette situation, certains exportateurs se voient même refuser leur fret par le service d'exportation en raison du manque de place au sol. Ce manque de place à l'intérieur même des bâtiments incite les manutentionnaires à disposer le fret dans les cours.

logo-O_hare_airport-removebg-preview

Eric Kulisch

American Shipper

Contribuez avec votre contenu pour inspirer des milliers de lecteurs de logistique à travers notre blog.
Publier des articles est une mission quotidienne pour nous

Conseil DocShipper : Nous vous aidons sur l'ensemble de la procédure d'approvisionnement alors n'hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question !

  • Vous avez du mal à trouver le produit ? Appréciez nos services de sourcing, nous trouvons directement le fournisseurs adéquates pour vous !
  • Vous n'avez pas confiance en votre fournisseur ? Faites appel à nos services d'audit d'entreprise pour vérifier que ce n'est pas une arnaque !
  • Vous souhaitez contrôler la production ? Demandez à nos experts de faire un contrôle qualité des produits
  • Vous n'êtes pas sur que vos produits soient aux normes ? Contactez notre département pour une vérification des certificats et des normes
  • Vous avez besoin d'aide sur la partie logistique ? Notre département de fret international vous accompagne jusqu'à la livraison dans votre entrepôt
  • Vous ne savez pas comment gérer la distribution de vos produits ? Faites appel à nos services 3PL (gestion de stock, préparation de commandes et livraison B2C)

DocShipper Sourcing | Approvisionnement - Contrôle qualité - Logistique

Alibaba, Dhgate, made-in-china... Beaucoup connaissent des sites internet pour s'approvisionner en Asie mais combien tombe sur une arnaque ?! Il est très risqué de payer un fournisseur Asiatique à l'autre bout du monde en se basant uniquement sur des promesses ! DocShipper vous propose des services d'approvisionnement complet intégrant les besoins logistiques : achat, contrôle qualité, personnalisation, obtention des license, transport...

La communication est importante, c'est pourquoi nous nous efforçons de discuter de la manière la plus appropriée pour vous!

Les commentaires pour cette publication sont fermés.