Matériaux écologiques pour la fabrication en Asie

🌳MatĂ©riaux Ă©cologiques pour la fabrication en Asie [GUIDE COMPLET]

Vous cherchez des moyens de rendre vos produits plus respectueux de l'environnement ? Vous n'ĂȘtes pas seul.

Adidas fabrique des chaussures Ă  partir de plastique rĂ©cupĂ©rĂ© dans l’ocĂ©an puis recyclĂ©, pourquoi vous ne pourriez pas ?

Fabriquer des produits en utilisant des matĂ©riaux Ă©coresponsables n’est pas si simple mais cela en vaut la peine car ça donnera Ă  votre produit un aspect Ă©co-responsable qui est un argument de vente supplĂ©mentaire permettant d’augmenter le prix de vente.

Différents matériaux respectueux de l'environnement

  • MatĂ©riaux recyclĂ©s
  • MatĂ©riaux naturels
  • Bio-plastiques
  • Coton biologique
  • Bois et papier

materiaux

Matériaux de marque

Certains matĂ©riaux, comme le Pinatex, ont Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ© par des entreprises. Des annĂ©es de recherche et de dĂ©veloppement peuvent ĂȘtre nĂ©cessaires pour mettre sur le marchĂ© de nouveaux matĂ©riaux respectueux de l'environnement. Ces matĂ©riaux sont souvent la propriĂ©tĂ© intellectuelle de l'entreprise qui les a dĂ©veloppĂ©s.

Ainsi, de nombreux matĂ©riaux Ă©cologiques ne peuvent ĂȘtre achetĂ©s que par des marques spĂ©cifiques et ne sont pas disponibles gratuitement sur le marchĂ©. En d'autres termes, si vous voulez utiliser le Pinatex par exemple, vous devez vous le procurer directement auprĂšs du fournisseur de matĂ©riau et accepter ses conditions de ventes.

 

Disponibilité

C'est au fournisseur de matériau de décider s'il veut ou non vous vendre son matériau. Certaines marques de matériaux sont trÚs sélectives, car elles veulent éviter que les entreprises ne tentent de faire du « Greenwashing ». Lorsque une entreprise tente de faire croire au consommateur, à tort, que son produit est écoresponsable on appel cela du Greenwashing. Par exemple, changer ses emballages pour des emballages de couleur vert avec des images de la planÚte Terre, tend à induire le consommateur en erreur.

Les fournisseurs exclusifs de matĂ©riaux Ă©cologiques peuvent Ă©galement avoir des accords d'exclusivitĂ© avec des marques plus importantes. Ces accords vous empĂȘcheront donc de vous procurer leurs matĂ©riaux. Ces fournisseurs de matĂ©riaux Ă©coresponsables ne seront donc pas toujours enclins Ă  vous vendre leurs matĂ©riaux.

 

Logistique

La plupart des fournisseurs de matĂ©riaux Ă©cologiques sont basĂ©s dans les pays dĂ©veloppĂ©s notamment en Europe et aux États-Unis. Leurs matĂ©riaux ne sont en gĂ©nĂ©ral pas facilement Ă  trouver en Chine, au Vietnam et dans d'autres pays oĂč se trouvent les usines ou vous produirez surement votre produit. C'est donc Ă  vous, en tant qu'importateur, d'organiser la livraison du fournisseur de matĂ©riaux Ă  votre fabricant en Asie.

Cela ne se limite pas au transport, mais aussi au dédouanement et aux droits d'importation dans le pays de fabrication.

 

Prix

Les matériaux dit « écologiques » sont généralement plus chers à produire que les « matériaux standard ». Vous devez donc accepter cela, ou renoncer à toute ambition de mettre sur le marché un produit plus respectueux de l'environnement.

Comme mentionné, vous devez également prendre en compte les frais de transport supplémentaires, les frais de dédouanement et les droits d'importation.

 

MOQ

La quantitĂ© minimale de commande requise (abrĂ©gĂ©e MOQ depuis l’anglais)  tend Ă©galement Ă  ĂȘtre plus Ă©levĂ©e en comparaison avec les "matĂ©riaux standard". C'est donc Ă  vous de nĂ©gocier avec votre fournisseur afin de rĂ©duire cette derniĂšre.

SystÚmes indépendants de certification des matériaux

Une autre option consiste à utiliser des matériaux provenant de fournisseurs certifiés par un organisme indépendant, tels que le Global Organic Textile Standard (GOTS) et le Forest Stewardship Counci (FSC). Cela vous donne plus de possibilités, car vous pouvez acheter des matériaux auprÚs d'un grand nombre de fournisseurs.

Produits en bois et en papier, le label FSC

Le Forest Stewardship Council (FSC) travaille avec des partenaires accrĂ©ditĂ©s qui, en effectuant des visites sur place, s'assurent que les forĂȘts dont proviennes le papier et le carton sont gĂ©rĂ©es selon des rĂšgles strictes en matiĂšre de dĂ©veloppement durable.

Chaque acteur de la chaĂźne d'approvisionnement doit demander un certificat de transfert FSC. Cela vous concerne Ă©galement en tant qu'importateur.

Vous ne pouvez pas utiliser le Label FSC si vous achetez auprĂšs d'un fournisseur qui ne dispose pas de certificat de transfert FSC - mĂȘme s'il achĂšte Ă  son tour auprĂšs d'un fournisseur de matiĂšres premiĂšres certifiĂ© FSC. En d'autres termes, vous avez besoin d'une chaĂźne d'approvisionnement "ininterrompue" oĂč tous les acteurs sont certifiĂ©s FSC.

Norme mondiale sur les textiles biologiques (GOTS)

Un fournisseur peut ĂȘtre certifiĂ© Global Organic Textile Standard (GOTS) s'il passe une inspection d'usine effectuĂ©e par une tierce partie accrĂ©ditĂ©e.

Les deux principales certifications biologiques sont le Global Organic Textile Standard (GOTS) et le Organic Content Standard (OCS). Les deux certifications biologiques garantissent que le coton final utilisé est produit biologiquement et que la chaßne d'approvisionnement a été contrÎlée par des organismes tiers indépendants.

La différence entre GOTS et OCS est que la certification GOTS exige également que certaines normes soient respectées dans l'usine, comme l'utilisation de colorants à faible impact environnemental, le traitement adéquat des eaux usées et la protection des biens sociaux des travailleurs.

Il n'existe qu'une poignée de sociétés d'inspection "accréditées GOTS" ayant des bureaux en Chine et donc pouvant inspecter une usine afin de lui délivrer ce fameux certificat :

  • CERES GmbH
  • Control Union Certifications b.v.
  • Ecocert Greenlife

Les fournisseurs qui passent avec succÚs les audits et les inspections peuvent recevoir un certificat GOTS, qui atteste que leur coton est biologique. Les fournisseurs certifiés GOTS sont listés sur le site officiel de GOTS.

Initiative pour un meilleur coton

Better Cotton Initiative (BCI) est une organisation à but non lucratif qui éduque les agriculteurs à améliorer la production de coton au niveau mondial tout en promouvant des conditions de travail décentes. En conséquence, ces agriculteurs bénéficient d'un soutien économique grùce aux membres de la BCI qui se sont engagés à respecter ces valeurs communes en intégrant le « Better Cotton » dans leurs chaßnes d'approvisionnement.

Contrairement aux normes GOTS, les agriculteurs peuvent toujours utiliser des semences OGM, des engrais et des pesticides pour la culture du coton.

Matériaux naturels

De nombreux matériaux naturels sont librement disponibles sur le marché et ne sont pas "contrÎlés" par des agents indépendants de certification ou par des fournisseurs détenant la propriété de ces matériaux. Voici quelques exemples :

  • Bois de bambou
  • Tissu de lin
  • Tissu de chanvre
  • AcĂ©tate

Cependant, vous devez veiller Ă  Ă©viter les revĂȘtements, les produits chimiques et les traitements qui peuvent ternir l’aspect Ă©cologique de votre matĂ©riau.

 

Matériaux recyclés

Des marques comme Adidas investissent massivement dans l'utilisation de matĂ©riaux recyclĂ©s pour la fabrication de leurs produits. L'utilisation de matĂ©riaux recyclĂ©s n'est pas seulement une question de technologie moderne et d’innovation mais aussi de logistique - rien ne peut ĂȘtre recyclĂ© sans dĂ©chets.

La demande de matĂ©riaux recyclĂ©s dĂ©passe l'offre disponible. Ici l’offre disponible sont les dĂ©chets pouvant ĂȘtre recyclĂ©. Ce problĂšme est encore aggravĂ© par les limitations que la Chine et d'autres pays asiatiques ont imposĂ©es concernant l'importation de dĂ©chets en provenance d'autres pays.

Les grandes entreprises ont les moyens d'investir Ă  la fois dans le matĂ©riau et dans la gestion de la chaĂźne d'approvisionnement. En d'autres termes, Adidas ou Unilever peuvent faire des choses que votre fournisseur, de taille moyenne, en Chine ou au Vietnam ne peut pas faire lorsqu’il s'agit d'utiliser des matĂ©riaux recyclĂ©s.

MĂȘme si votre fournisseur prĂ©tend proposer des matĂ©riaux recyclĂ©s, vous ne pouvez pas forcement connaitre tous les traitements et les produits chimiques utilisĂ©s pour recycler les matĂ©riaux.

Ces traitements et produits chimiques peuvent avoir un impact écologique pire que si vous aviez acheté des matériaux non recyclés. Je déconseille généralement l'utilisation de matériaux recyclés "génériques" en tant que petit acheteur (ne disposant pas des ressources nécessaires pour contrÎler la chaßne d'approvisionnement) - à moins de pouvoir effectuer un achat auprÚs d'une marque de matériaux que vous savez fiable.

 

Êtes-vous prĂȘt Ă  faire ce qu'il faut ?

Les bonnes intentions seules ne rendent pas votre produit plus respectueux de l'environnement. Il ne suffit pas non plus d'obtenir un simple "oui" lorsqu'on demande à un fournisseur s'il propose des matériaux écologiques. De nombreuses entreprise abandonnent face aux complications supplémentaires liées à la recherche et à l'acquisition de matériaux plus écologiques.

Vous devez consacrer des heures à trouver le bon matériau, à identifier les fournisseurs et à organiser la logistique. Développer un produit à base de produit recyclé est donc long est fastidieux. Le jeu peut en valoir la chandelle car se sera une valeur ajoutée incontestable à votre produit.

  • Tous les fournisseurs ne pourrons vous fournir la qualitĂ© promis, notamment lorsqu'il s'agit de matĂ©riaux Ă©co-responsables. Soyez donc trĂšs attentif Ă  la qualitĂ© des produits et surtout contrĂŽlez la.
  • Si vous voulez en savoir plus sur le contrĂŽle qualitĂ© n'hĂ©sitez pas Ă  aller consulter notre article contrĂŽle qualitĂ© des produits en Chine.
  • Si vous voulez des conseils pour trouver des fournisseurs fiable, lisez notre artcile comment choisir un bon fournisseur ? 

Liste des matériaux respectueux de l'environnement

 

Lyocell de Tencelℱ

Le Lyocell de Tencel ℱ est un tissu de cellulose fabriquĂ© Ă  partir d’une dissolution de pĂąte de bois. La fibre est produite par la sociĂ©tĂ© Lenzing AG en Autriche. En tant que fibre d'origine naturelle, le Tencel est biodĂ©gradable et son tissu est surtout connu pour son confort naturel, sa douceur, sa rĂ©sistance aux plis, son absorption d'humiditĂ© et sa fonction de rĂ©gulation thermique.

La pĂąte Ă  papier utilisĂ©e est rĂ©coltĂ©e auprĂšs de sources certifiĂ©es et contrĂŽlĂ©es et est ensuite dissoute dans un solvant. Ce processus se fait dans un systĂšme en boucle fermĂ©e, ce qui signifie que le solvant est rĂ©utilisĂ© Ă  plusieurs reprises avec un taux de rĂ©cupĂ©ration de plus de 99 %. Ce systĂšme en boucle fermĂ©e garantit une rĂ©duction au minimum de l’utilisation de produit toxiques.

Des fibres sont ensuite créées grùce à ce mélange. Elles sont ensuite tissées pour créer du Tencel.

Par rapport à la fabrication du coton, le Tencel nécessite moins d'énergie, d'eau (95 % d'eau en moins que le coton conventionnel) et de colorants traditionnels car la pùte de bois a un pouvoir d'absorption plus élevé. Cela rend le Tencel plus écologique que la plupart des matériaux textiles.

Comme les deux matiÚres premiÚres, nécessaires à la fabrication, proviennent de la source végétale, la fibre qui en résulte est entiÚrement biodégradable.

 

Seacellℱ

La fibre de marque Seacellℱ est une fibre de cellulose mĂ©langĂ©e Ă  des algues qui est dĂ©veloppĂ©e par une sociĂ©tĂ© allemande appelĂ©e SmartFIber AG.

La SeaCell est une fibre qui permet d'intégrer les propriétés uniques des algues dans les tissus à porter. Il est respirant, léger et doux et souple au contact de la peau.

L'aspect le plus bénéfique de cette fibre est que les nutriments de l'algue sont retenus dans la fibre, que la peau peut ensuite absorber. Ces nutriments peuvent aider à activer la régénération cellulaire, ce qui peut contribuer à soulager les maladies de la peau, à réduire les inflammations cutanées et à apaiser les démangeaisons. Sa teneur élevée en antioxydants peut aider à protéger la peau contre les radicaux libres nocifs.

La récolte des algues marines suit un processus durable, selon lequel seules les parties régénératrices des algues sont prélevées. De plus, les algues ne sont pas traitées afin de conserver la valeur écologique de cette fibre.

Non seulement cette fibre est biodégradable, mais la fibre Seacell est également reconnue et certifiée par des institutions indépendantes telles que Oeko-Tex Standard 100, EU Ecolabel, FSC, Vinçotte et bien d'autres.

 

Pinatex

Le cuir de Piñatex est fabriqué à partir de fibre de feuille d'ananas, fabriquée par la société britannique Ananas Anam.

Les feuilles d'ananas sont le sous-produit d'ananas existants récoltés aux Philippines, de sorte qu'aucune terre, aucun pesticide ou engrais supplémentaire ne soit nécessaire pour sa production. Au lieu de brûler les sous-produits, cela permet de réduire les déchets et de fournir un revenu supplémentaire aux communautés agricoles.

Le processus de fabrication comprend l'extraction de la fibre longue par un processus appelé décortication, qui est effectué à la plantation par les communautés agricoles.

La fibre passe par un processus industriel qui la transforme en textile non tissĂ©, puis est transportĂ©e en Espagne pour un finissage spĂ©cialisĂ©. Le produit fini Piñatex a un aspect de cuir souple, flexible et durable, et peut ĂȘtre facilement imprimĂ©, cousu et coupĂ©, ce qui le rend adaptĂ© Ă  un certain nombre de produits textile notamment dans le domaine de la mode.

Ananas Anam n'utilise aucune substance nocive pour l'environnement puisque les colorants utilisés pour PiñatexŸ sont approuvés par le GOTS.

Le Piñatex est fabriquĂ© Ă  partir de fibres naturelles qui sont 100% biodĂ©gradables. Cependant, les rĂ©sines utilisĂ©es dans le revĂȘtement de la fibre sont Ă  base de pĂ©trole et, en tant que telles, ne sont actuellement pas biodĂ©gradables. Toutefois, des efforts sont actuellement dĂ©ployĂ©s pour mettre au point un revĂȘtement Ă  base de produits biodĂ©gradables.

 

Microsilkℱ

Microsilkℱ est une fibre de soie synthĂ©tique rĂ©volutionnaire et durable inspirĂ©e de la soie d'araignĂ©e. Contrairement au processus normal de production de la soie, qui ne contribue pas Ă  la conservation des vers Ă  soie, aucune araignĂ©e vivante n'est blessĂ©e dans la fabrication de Microsilkℱ.

La jeune entreprise californienne Bolt Threads étudie la soie que les araignées fabriquent afin de répliquer l'ADN et de l'injecter dans les cellules de levure. Combinées avec du sucre et de l'eau dans le fermenteur, les cellules de levure sont ensuite laissées à fermenter. Le mélange est ensuite purifié en une poudre et mélangé à un solvant. Les protéines de soie liquide qui en résultent sont ensuite filées en fibres.

Microsilkℱ possĂšde des propriĂ©tĂ©s remarquables telles qu'une grande rĂ©sistance Ă  la traction, l'Ă©lasticitĂ©, la durabilitĂ© et la souplesse.

Cette fibre a un impact environnemental moindre que la majorité des textiles fabriqués en polyester et autres fibres non renouvelables dérivées du pétrole.

 

Yulex ℱ

Yulexℱ est une marque de caoutchouc naturel certifiĂ© FSC, provenant de sources durables et produit aux États-Unis par Yulex Corporation.

Le caoutchouc naturel Yulex est soumis à un processus de purification, qui élimine plus de 99,9 % des impuretés nocives, y compris les protéines du latex traditionnel. Par conséquent, le caoutchouc naturel Yulex Pure est, par exemple, considéré comme une alternative sûre pour les personnes souffrant d'allergies au latex.

Actuellement, le caoutchouc Yulex est utilisĂ© comme alternative au nĂ©oprĂšne dans la production de combinaisons de plongĂ©e. Le caoutchouc naturel Yulex a des performances physiques presque identiques Ă  celles du nĂ©oprĂšne en termes de rĂ©sistance Ă  la traction, de rĂ©sistance Ă  la dĂ©chirure et d'Ă©lasticitĂ©. Son utilisation peut certainement ĂȘtre Ă©tendue, Ă  l’avenir, Ă  d'autres produits pour remplacer d'autres caoutchoucs Ă  base de pĂ©trole.

Bien que le caoutchouc naturel ait une longue histoire, l'expansion de la production de caoutchouc a été un facteur de déforestation, y compris dans des zones de grande valeur pour la conservation.

Le caoutchouc naturel du Yulex provient de sources certifiĂ©es FSC, c'est-Ă -dire que les arbres ne sont pas cultivĂ©s sur des terres de forĂȘt tropicale rĂ©cemment coupĂ©es. La certification FSC garantit Ă©galement la protection du bien-ĂȘtre social et Ă©conomique des communautĂ©s dĂ©pendantes de la forĂȘt.

 

Fibre orange

Orange Fiber est un tissu biodĂ©gradable fabriquĂ© Ă  partir d'oranges, dĂ©veloppĂ© par une start-up italienne du mĂȘme nom. L'entreprise extrait la cellulose des Ă©corces d'oranges collectĂ©es lors du pressage et du traitement industriel des oranges et la transforme en un matĂ©riau ressemblant Ă  de la soie.

En Italie, des centaines de milliers de tonnes d'écorces d'agrumes et de sous-produits de la production de jus sont jetées chaque année, ce qui a un coût à la fois financier et environnemental. Au lieu de jeter ces sous-produits, ils sont transformés en ressources précieuses créant un tissu unique et durable.

L’entreprise Orange Fiber est toujours en train d'augmenter sa capacitĂ© de production pour rĂ©pondre Ă  la demande des marques de mode. Orange Fiber est certainement l'une des entreprises Ă  surveiller dans un avenir proche lorsqu'elle sera en mesure de fournir un tissu plus accessible en termes de coĂ»ts.

 

Econyl Nylon régénéré

Econyl est un tissu en nylon régénéré créé par l'entreprise italienne Aquafil. Le nylon n'est pas biodégradable et a un énorme impact sur l'environnement, de nombreux déchets en nylon finissent leur vie dans des décharges ou dans les océans.

Les dĂ©chets contenant du nylon sont collectĂ©s par Econyl et sont ensuite nettoyĂ©s, broyĂ©s et dĂ©polymĂ©risĂ©s pour en extraire le nylon. Il est ensuite polymĂ©risĂ© et transformĂ© en fil avant d'ĂȘtre re-commercialisĂ© en produits textiles.

En outre, un réseau international de collecte des déchets a également été mis en place, basé sur des partenariats avec diverses institutions publiques et privées, afin de permettre à Aquafil de collecter de grandes quantités de déchets pour les régénérer en Econyl.

L'éconyl nylon est toujours un fil de nylon et donc, en lavant le tissu, les microplastiques se répandent encore dans les océans. Néanmoins, c'est une fibre plus prometteuse et plus durable que le nylon vierge car elle utilise beaucoup moins d'eau et de ressources dans le processus de production.

 

NetPlusℱ

NetPlusℱ est un matĂ©riau fabriquĂ© Ă  partir de rĂ©silles recyclĂ©es. Il a Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ© par Bureo, une jeune entreprise californienne. Le grand problĂšme qui entoure l'environnement ocĂ©anique a toujours Ă©tĂ© la pollution plastique.

Bureo a mis en place un programme de recyclage et de collecte en AmĂ©rique du Sud pour rĂ©cupĂ©rer les filets de pĂȘche jetĂ©s, qui reprĂ©sentent environ 10 % du plastique dans les ocĂ©ans. Ces filets de pĂȘche se sont avĂ©rĂ©s quatre fois plus nocifs que les autres formes de pollution plastique.

Ces filets de pĂȘche sont nettoyĂ©s et sĂ©parĂ©s par type de matĂ©riau avant d'ĂȘtre transformĂ©s en granulĂ©s recyclĂ©s NetPlus. Les granulĂ©s sont ensuite commercialisĂ©s pour fabriquer des produits de consommation tels que des planches Ă  roulettes, des palmes de surf, des montures de lunettes de soleil, des chaises de bureau, des jeux de sociĂ©tĂ©, etc.

 

PrimaLoftÂź Bio

Fabriquée à partir de matériaux recyclés à 100 %, la fibre PrimaLoft Bio, produite par une société américaine appelée PrimaLoft, est la toute premiÚre fibre synthétique recyclée et biodégradable à 100 %.

La fibre synthĂ©tique peut Ă©galement ĂȘtre recyclĂ©e chimiquement en ses composants de base afin de pouvoir ĂȘtre rajeunie en un nouveau matĂ©riau Ă  haute performance, sans compromettre son intĂ©gritĂ© d'origine.

 

Agraloopℱ BioFibre

Les dĂ©chets de cultures alimentaires peuvent maintenant ĂȘtre transformĂ©s en fibres naturelles de grande valeur, appelĂ©es Agraloopℱ BioFibre. Cette technologie est dĂ©veloppĂ©e par la start-up de Los Angeles Circular Systems.

La gamme des matiÚres premiÚres qui entrent dans la production de fibres comprend le chanvre oléagineux, le lin oléagineux, les feuilles d'ananas, les troncs de bananier, la paille de riz et l'écorce de canne à sucre.

Au lieu de brĂ»ler ces dĂ©chets de culture ou de les laisser pourrir, ce qui entraĂźnerait des Ă©missions massives de CO2 et de mĂ©thane, ceux-ci sont convertis en ressources prĂ©cieuses qui peuvent ĂȘtre utilisĂ©es de diverses maniĂšres, notamment pour la fabrication de textiles d'habillement, d'engrais organiques, de bioĂ©nergie et d'emballages en papier Ă©cologiques.

Cette technologie en boucle fermée à faible coût apporte également un revenu supplémentaire aux agriculteurs.

 

Mousse d'algues fleuries

La mousse d'algues BLOOM est une marque de mousse haute performance fabriquée en partie à partir d'algues. La mousse est couramment utilisée dans la fabrication de sandales et de semelles de chaussures. Il est développé par une société américaine appelée ALGIX.

La croissance rapide et dĂ©sĂ©quilibrĂ©e des algues constitue une menace croissante pour les Ă©cosystĂšmes. ALGIX apporte une solution innovante Ă  un problĂšme Ă©cologique en filtrant de l'eau remplie d'algues et en transformant ces algues en granulĂ©s avant de les transformer en mousse souple. L'ajout d'algues est une solution parfaite non seulement en raison de sa qualitĂ© thermoplastique naturelle, mais aussi parce que l'eau des ocĂ©ans peut ĂȘtre nettoyĂ©e pendant la collecte des algues.

 

Bio-acétate

L'acétate est un matériau cellulosique à base de plantes qui est trÚs couramment utilisé pour les lunettes de haute qualité. Il est connu pour sa solidité, sa durabilité, son élasticité et sa résistance à la température.

Le bio-acétate est entiÚrement composé de matiÚre organique et est sans plastifiant. En remplaçant les produits chimiques par des plastifiants biodégradables, l'ensemble du matériau devient biodégradable.

Ce matériau est notamment utilisé pour les montures de lunettes grùce à sa grande résistance.

 

Fibres naturelles

Les fibres dérivées du pétrole comme le polyester, le nylon et l'acrylique sont les plus utilisées dans les produits textiles. Les fibres synthétiques représentent environ 60 % des fibres textiles utilisées dans le monde.

Les fibres naturelles qui ne sont pas dérivées du pétrole sont plus durables et plus respectueuses de l'environnement que celles dérivée du pétrole. Cependant, toutes les fibres naturelles ne sont pas meilleures pour l'environnement. Certaines fibres naturelles nécessitent beaucoup de pesticides et d'insecticides pendant la culture.

Les fibres naturelles suivantes font partie des options les plus durables Ă  l'heure actuelle :

 

Le coton biologique

Le coton est la fibre la plus utilisée et représente environ 30 % des fibres textiles utilisées dans le monde. C'est une fibre naturelle, ce qui signifie qu'elle ne génÚre pas de pollution de microplastique. La production de coton utilise beaucoup d'eau et de pesticides.

Le coton biologique est récolté sans utiliser d'OGM, de pesticides, d'insecticides ou d'autres produits chimiques nocifs. La santé des sols n'est donc pas compromise, car des rotations de cultures ont lieu réguliÚrement afin de préserver les nutriments du sol. Dans les systÚmes conventionnels et industriels, cela se fait par l'utilisation d'engrais.

Ainsi, le coton biologique utilise 91% d'eau en moins que le coton conventionnel car il est cultivĂ© de façon naturelle, qui se concentre sur le renforcement de la fertilitĂ© des sols. Un sol fertile peut mieux retenir l'eau et empĂȘcher ainsi le lessivage des Ă©lĂ©ments nutritifs.

Le coton biologique peut également présenter des avantages environnementaux significatifs et mesurables par rapport au coton conventionnel. Elle utilise beaucoup moins d'énergie, réduit la pollution des cours d'eau et entraßne moins d'émissions de gaz à effet de serre.

 

Chanvre

Le chanvre est une fibre naturelle et biodégradable. C'est une plante à croissance rapide (qui pousse comme une mauvaise herbe) qui nécessite trÚs peu d'eau et pas d'herbicides, de pesticides, d'engrais synthétiques ou de semences OGM.

La culture du chanvre améliore la santé des sols en reconstituant les nutriments vitaux. C'est sans aucun doute un plus pour l'environnement.

Le tissu de chanvre possÚde des qualités anti-microbiennes naturelles et, comparé à d'autres tissus, il possÚde la meilleure capacité thermique. Plus vous lavez le tissu, plus il devient doux. En fait, le chanvre est l'un des tissus les plus écologiques actuellement disponibles.

 

Lotus

La fibre de lotus est utilisée depuis des siÚcles dans des pays comme la Thaïlande ou le Myanmar pour la fabrication de tissus. Les tiges de lotus sont récoltées dans les lacs et l'extrémité des tiges est ensuite coupée en tranches. La fibre longue et fine du centre est ensuite retirée, lavée et suspendue pour sécher, puis tissée à la main sur des métiers à tisser pour former un tissu.

Ce processus est assez long ; cependant, le processus de production n'utilise pas d'Ă©lectricitĂ©, de gaz ou de produits chimiques toxiques. Le rĂ©sultat est un tissu luxueux qui donne l'impression d'ĂȘtre une combinaison de soie et de lin brut. Le tissu du lotus est doux, soyeux, respirant et rĂ©sistant aux taches. Il est en revanche globalement plus cher.

 

Ortie

Le tissu d'ortie est une autre alternative durable au coton car il est extrĂȘmement polyvalent. Elle provient de la fibre contenue dans les tiges de la plante de l'ortie. Cette plante est une plante trĂšs rĂ©pandue et facile Ă  cultiver. Le fait de la cultiver sur les pentes raides aide Ă  prĂ©venir l'Ă©rosion. Elle utilise Ă©galement beaucoup moins d'eau et de pesticides.

Les tiges de la plante peuvent ĂȘtre transformĂ©es en un tissu durable semblable au lin mais beaucoup plus solide. Le tissu d'ortie garde le porteur au frais en Ă©tĂ© et au chaud en hiver.

Contrairement Ă  la production de coton, la production du tissu est plutĂŽt laborieuse et se fait Ă  la main, ce qui permet de rĂ©duire la consommation de produits chimiques ou d’énergie.

 

Lin

Le lin est une autre des plus anciennes fibres naturelles du monde. Tout comme le chanvre, le lin nĂ©cessite un minimum d'eau et de pesticides et peut ĂȘtre cultivĂ© dans des sols de mauvaise qualitĂ©.

La fibre de lin est solide, naturellement rĂ©sistante aux mites, et lorsqu'elle n'est pas traitĂ©e (c'est-Ă -dire non teinte), elle est entiĂšrement biodĂ©gradable. En plus d'ĂȘtre moins nocif pour la planĂšte, il est aussi lĂ©ger, peut supporter des tempĂ©ratures Ă©levĂ©es, absorber l'humiditĂ© et est rĂ©sistant aux bactĂ©ries.

 

Bambou

Le bambou est une plante Ă  croissance rapide et sa culture est assez respectueuse de l’environnement. Elle ne nĂ©cessite ni engrais ni pesticides chimiques et nĂ©cessite beaucoup moins d'eau que la culture du coton.

 

Tissu de rayonne de bambou

Le bambou, en tant que matiĂšre premiĂšre, peut ĂȘtre utilisĂ© pour fabriquer de la rayonne de bambou, qui est connue pour sa douceur, mais aussi pour son pouvoir d'absorption de l'humiditĂ© et son sĂ©chage rapide.

Si le bambou utilise beaucoup moins de produits chimiques et est plus respectueux de l'environnement pendant la phase de culture, on ne peut pas en dire autant du processus de fabrication lors de la transformation.

 

La rayonne de bambou est produite par un processus chimique intensif connu sous le nom de processus de viscose. Les produits chimiques utilisés dans ce processus sont trÚs toxiques et présentent un risque pour la santé humaine.

Le bambou qui est traitĂ© par le procĂ©dĂ© de lyocell en boucle fermĂ©e comme le MonocelÂź utilise moins d'eau et n’utilise pas de produits chimiques toxiques. Le solvant organique utilisĂ© est recyclĂ© et rĂ©utilisĂ©.

 

Bois de bambou

Le bambou, sous sa forme de bois dur (c'est-Ă -dire lorsque la forme n'a pas Ă©tĂ© manipulĂ©e de maniĂšre drastique), est une option de matĂ©riau durable. Il peut ĂȘtre utilisĂ© pour fabriquer des planches Ă  dĂ©couper, des plateaux, des ustensiles et des meubles, qui pourraient autrement ĂȘtre fabriquĂ©s en plastique, en aluminium et en mĂ©tal. Cela sera donc un avantage certain pour votre produit face Ă  la concurrence.

 

Cuir de champignon

La maniÚre la plus innovante de produire du cuir de champignon est actuellement l'exploitation d'une caractéristique clé des champignons, appelée mycélium - la structure souterraine de la racine d'un champignon.

ComparĂ© au cuir animal, le cuir de champignon prend beaucoup moins de temps Ă  produire, et demande beaucoup moins d’utilisation de ressource. Cela en fait sans conteste un cuir plus durable.

 

Matériaux recyclés

Les matériaux recyclés donnent une seconde vie aux matériaux non biodégradables et constituent donc un moyen d'éviter que les déchets post-consommation ne finissent dans les décharges.

Par exemple, le polyester recyclé obtenu en faisant fondre des bouteilles en plastique existantes et en les filant à nouveau pour en faire de nouvelles fibres de polyester prétend exiger environ 60% d'énergie en moins par rapport au polyester vierge. Cela réduit également les émissions de CO2, l'extraction de pétrole brut et les émissions toxiques des incinérateurs.

Certains des matériaux les plus couramment recyclés le sont :

  • Polyester recyclĂ©, plastiques recyclĂ©s ou PET
  • Coton recyclĂ©
  • Cachemire recyclĂ©
  • Caoutchouc recyclĂ©

Bien que le recyclage semble ĂȘtre une idĂ©e incontestablement bonne, voici quelques Ă©lĂ©ments Ă  noter :

 

Dégradation de la qualité

Selon le produit de post-consommation utilisĂ© pour produire le matĂ©riau recyclĂ©, la qualitĂ© du matĂ©riau recyclĂ© peut ne pas ĂȘtre la mĂȘme que celle de son homologue vierge. Par exemple, le coton recyclĂ© a des fibres plus courtes et est plus faible. Par consĂ©quent, il est gĂ©nĂ©ralement filĂ© avec du coton ou du polyester vierge pour amĂ©liorer l'intĂ©gritĂ© structurelle et la durabilitĂ©.

 

Certifications du contenu recyclé

Il n'y a aucun moyen de vérifier que le matériau recyclé provient réellement de produits de pré ou de post-consommation. L'obtention d'une certification par un tiers prouvera vos efforts de recyclage au niveau du consommateur et contribuera à établir la transparence et l'intégrité de la chaßne d'approvisionnement.

Certifications pour les normes de recyclage

Le Global Recycle Standard (GRS), administré par Textile Exchange, vise à établir des déclarations vérifiées de façon indépendante concernant la quantité de contenu recyclé dans un fil. Elle interdit également certains produits chimiques, exige le traitement de l'eau et le respect des droits des travailleurs.

Le Recycled Claim Standard (RCS 100) est utilisĂ© comme une norme de chaĂźne de contrĂŽle pour suivre les matiĂšres premiĂšres recyclĂ©es tout au long de la chaĂźne d'approvisionnement. Il remplit un objectif similaire Ă  celui de la GRS. Toutefois, la norme est moins stricte que la GRS car elle n'exige qu'un minimum de 5 % de contenu recyclĂ© pour pouvoir ĂȘtre dĂ©clarĂ©e comme produit recyclĂ©. En outre, le RCS 100 n'exige pas que les normes chimiques et les exigences sociales/environnementales soient respectĂ©es et protĂ©gĂ©es. Ce label peut donc ĂȘtre trompeur pour le consommateur, il peut en effet laisser croire que le produit est recyclĂ© Ă  100%.

Contrairement aux normes GOTS, les agriculteurs peuvent toujours utiliser des semences OGM, des engrais et des pesticides pour la culture du coton et obtenir le label RCS 100.

DocShipper Sourcing | Approvisionnement - ContrÎle qualité - Logistique

Alibaba, Dhgate, made-in-china... Beaucoup connaissent des sites internet pour s'approvisionner en Asie mais combien tombe sur une arnaque ?! Il est trÚs risqué de payer un fournisseur Asiatique à l'autre bout du monde en se basant uniquement sur des promesses ! DocShipper vous propose des services d'approvisionnement complet intégrant les besoins logistiques : achat, contrÎle qualité, personnalisation, obtention des license, transport...

La communication est importante, c'est pourquoi nous nous efforçons de discuter de la maniÚre la plus appropriée pour vous!

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *