incoterms 101

Incoterms 101 : Comprendre les CIF et CIP [ Différences – Avantages – Inconvénients ]

Incoterms est l'abréviation anglophone de International Commercial Terms, traduit en français par les conditions internationales de vente ou CIV. Les Incoterms regroupent toutes les réglementations relatives aux transactions commerciales. Définis la Chambre de Commerce Internationale (ICC), les Incoterms sont révisés tous les 10 ans ce qui permet de prévoir l'évolution des pratiques du commerce international.

Elles concernent les expéditeurs de fret à l'international et sont élaborées dans le but de maintenir un accord commun entre les vendeurs et les acheteurs lors de négociations de contrats d'expéditions. Bon nombre de ces termes de sujets semblables mais ne sont pas vraiment pareils, comme le CIP qui dit dire Carriage and Insurance Paid to ou transport et l'assurance payés en français, et le CIF qui veut dire Cost Insurance and Freight ou coût, assurance et fret en français.

Nous allons voir ici les différences entre CIF et CIP dont la principale réside dans le transfert de responsabilité logistique et d'assurance du fret. Pour le CIF, cela se passe lorsque le fret arrive au quai d'importation. Pour le CIP, il passe petit à petit lors de la livraison à destination de l'acheteur.

Voyons ici les qualités spécifiques de chacun pour savoir à quel moment choisir l'un ou l'autre. 

Les points communs entre CIF et CIP

Le meilleur choix concernant les normes Incoterm sont les détails présents dans chaque étape du processus d'exportation de marchandises. Aucun élément n'est laissé de côté. Voici les éléments en commun que l'on peut relever entre les inconterms CIF et CIP.

 

Chargement au départ

Le chargement à l'origine désigne la toute première partie du processus d'expédition, la toute première fois où les marchandises sont chargées dans un camion ou autre véhicule, afin d'être transportées jusqu'au quai d'expédition. Le chargement peut être fait de façon différente selon la taille ou le poids des marchandises :

  • Avec chariots élévateurs
  • À un quai avec des transpalettes
  • Par la main

Bien entendu, c'est au vendeur que sont attribués tous les frais et assurances liées à cette étape. Ils peuvent le faire soit par eux-mêmes, soit avec un transporteur privé. Quoi qu'il en soit, le vendeur est le seul responsable.

 

Transport jusqu'au port d'exportation

Cette étape du processus fait référence au mouvement du fret de l'emplacement de l'expéditeur au port ou à l'aéroport à partir de la marchandise commencera son voyage. Le choix du transporteur est généralement décidé lors de l'étape de chargement au départ. Le transporteur peut être le vendeur lui-même, s'il a les compétences et l'habitude d'expédier souvent à l'international, mais peut aussi être un transporteur privé comme :

  • FedEx
  • UPS
  • DHL
  • Service postal du pays d'origine
  • Transporteur de fait

DHL est de loin l'expéditeur international le plus utilisé pour les petits envois de fret, mais il y en a d'autres pour les envois de petits et grands colis.

Le vendeur est toujours celui qui paie le transport et qui souscrit l'assurance pour le CIF et le CIP. 

 

Déchargement du camion au port d'exportation

Cette étape fait référence précisément au moment où l'on décharge les marchandises du camion, après son arrivée depuis l'expéditeur, avant que le contenu ne soit chargé sur son futur réceptacle, le navire ou bien l'avion. Bien que cette étape soit l'un des scénarios le plus courant où votre fret peut être endommagé pour cause du contenu se représente dans le camion pendant le voyage, le vendeur est toujours pleinement responsable du financement pendant le CIF. Il en est de même pour l'assurance.

déchargement camion

 

Déclaration d'exportation en douane 

La déclaration d'exportation en douane représente le moment où le vendeur ou l'expéditeur informe les autorités douanières de son pays respectif de différentes informations concernant l'envoi :

  • Contenu
  • Valeur
  • Transporteur

Le but est que les autorités réglementaires soient en mesure de confirmer qu'aucun produit illicite ou interdit n'est envoyé avant d'être envoyé à prendre la route, c'est de cette sorte que tout doit d'abord passer par eux avant d'être chargé sur avion ou navire. Toujours est-il que ces agents ont plus facilement tendance à ouvrir les colis particulièrement suspects, il est donc à l'expéditeur de la responsabilité de déclarer ce que sont les produits qui y arrivent. L'assurance n'est généralement pas utile ici, sauf en ce qui concerne le processus d'expédition global.

 

Chargement sur le navire dans le port d'exportation

Le chargement sur le navire représente comme son nom l'indique le moment ou le fret lui-même est chargé sur le navire, ou l'avion qui le transporteur entre les deux pays en question. En temps normal habituellement, cela est fait par le transporteur et son propre équipement, et non par le vendeur l'acheteur. Néanmoins, le vendeur est toujours le principal responsable des frais et de l'assurance associés à tout.

Il est vrai qu'en tant que vendeur, cela peut être considéré comme une grosse charge financière, le fait d'être charger des dépenses et assurances. Le fait est que le dessein vient plus rapidement sous CIF que sous CIP. Mais si cela reste une trop grosse charge pour vous, vous pouvez peut-être vous tourner vers d'autres options Incoterm comme :

  • EXW
  • FCA
  • CPT
  • CFR
  • SAF
  • GOUSSET

Ces options vont inclure l'acheteur un peu plus tôt dans le processus de transaction que dans le CIF. En réalité, dans l'EXW par exemple, l'acheteur est responsable d'absolument tout.

 

Transport jusqu'au port d'importation

Il s'agit ici du moment principal du voyage en bateau ou en avion d'un port à l'autre. Bien que généralement le vendeur ne soit pas responsable de cette affaire, c'est toujours à lui que revient le paiement et l'assurance de cette expédition.

 

Info DocShipper : Le docker est un ouvrier qui charge et décharge tout type de marchandise à bord des navires. Ces opérations mettent en œuvre différents équipements mécaniques et requièrent le respect de nombreuses règles de sécurité.

Les différences entre CIF et CIP

 

Le CIF

CIF existe depuis plus longtemps que le CIP. Naturellement, le vendeur est le responsable des marchandises vendues jusqu'à ce qu'elles soient chargées sur bateau ou avion. Celui-ci couvre toujours l'assurance pendant que le navire navigue mais il n'est pratiquement plus impliqué une fois le navire arrivé au port du pays de destination. 

Aujourd'hui, on associe généralement le CIF aux transports de marchandises moins chères et à des navires plus petits, et cela concerne le fret qui n'est pas emballé dans des conteneurs et chargés sur de grands navires porte-conteneurs. Au contraire, ces marchandises sont tout simplement déposées sur le navire. 

Voici une répartition des responsabilités de l'acheteur et du vendeur spécifique au CIF tout au long du processus d'expédition :

 

Décharge au port d'importation

Le fret est prêt à être déchargé lorsqu'il a atteint le port du pays de l'acheteur. Cela peut être fait par :

  • L'équipage du navire
  • Des machines de grue
  • Des dockers

Les méthodes de déchargement varient considérablement en fonction de l'infrastructure économique du pays de destination. Jusqu'au moment où le fret est déchargé au port de destination, c'est le vendeur qui est responsable de l'assurance. Cependant, pour la première fois dans le processus, c'est à l'acheteur de prendre en charge le déchargement du fret, Il est responsable du déchargement ou du paiement des frais pour le faire.

 

Chargement sur camion au port d'importation

Dans cette partie du processus, c'est l'acheteur qui est celui qui finance. Le type de camion, leur solidité, fiabilité, etc. dépendra de l'acheteur. Mais il ne faut pas oublier que c'est toujours le vendeur qui assure ici. 

 

Transport jusqu'au lieu de destination

Le transport jusqu'au lieu de destination est simplement le moment où les marchandises sont transportées du port au domicile de l'acheteur. Cela peut être fait par :

  • Les propres équipements ou véhicules de l'acheteur
  • Un transporteur de fret local
  • DHL ou un autre transporteur de colis
  • Le service postal local (uniquement pour les petits envois)

C'est ici que le CIF pose problème. L'acheteur est celui qui paie le transporteur de son pays.

L'incitation financière dans ce cas est de payer le transporteur le moins cher possible, et qui dit moins chère dit plus de risques pour la livraison du produit comme il peut être :

  • Volé
  • Endommagé
  • Détruit

Et si quelque chose ne va pas, eh bien c'est le vendeur qui sera soucieux, puisqu'il est responsable. L'assurance est plus élevé si le transporteur est moins performant. 

 

Dédouanement à l'importation

Le dédouanement à l'importation permet simplement de vérifier que le fret est en mesure de passer la douane. Les spécificités recherchées par les douanes sont : 

  • Contenu
  • Valeur
  • Transporteur 

 

Souvent, les règles et réglementations peuvent chnager d'un pays à l'autre, et souvent de manière plutôt significative. Le CIF mise sur le fait qu'il ne peut pas être du devoir du vendeur de connaître chaque petite loi sur le déplacement des produits sur tous les autres pays en dehors du sien. Par conséquent, cette responsabilité revient à l'acheteur. En tant qu'acheteur, mieux vaux vous assurer que ce que vous achetez peut vraiment passer la douane avant de terminer la transaction.

dédouanement marchandise

Droits et taxes d'importation

L'importation n'est pas toujours gratuite. Bien qu'il s'agisse d'une formule large, cela peut revenir à des coûts comme :

  • Droits d'expédition
  • Tarifs
  • Impôt
  • Frais de traitement

Dans certains pays il n'y a aucun de ces frais, dans d'autres il y a les quatre. Dans tous les cas, ces coûts ressortent de la responsabilité de l'acheteur du fret. Il vous faut lire toutes les différentes taxes et droits d'importation au sein de votre pays de résidence, avant d'importer un produit.

 

Déchargement à destination

Enfin, c'est le moment où le fret arrive à destination du client, ou au lieu de livraison et y est déchargé. Pour le CIF (voir dans toutes les méthodes Incoterm sauf le DPU), il est bien sûr de la responsabilité de l'acheteur de décharger et de payer les frais associés. 

Si le lieu de livraison est le même que l'adresse de l'acheteur, cela est plus simple car il pourra tout retirer du ou des camions lui-même, s'il dispose de l'équipement nécessaire. Étant donné que l'acheteur s'occupe des frais de transport depuis le port de destination, il s'assure notamment que le transporteur dispose bien de l'équipement qui permet de décharger les produits au cas où l'acheteur n'en aurai pas.

Autrement, De même, si le lieu de livraison est différent de l'adresse de l'acheteur, celui-ci doit s'assurer des éléments suivants :

  • Le transporteur livrera le fret par son équipement ou si celui-ci n'est pas fourni, un récepteur sera sur place avec cet équipement
  • Le destinataire saura où est déposé le fret
  • Le destinataire pourra signer pour la réception du fret

Info DocShipper : Besoin de renseignements personnalisés sur la logistique, le contrôle de qualité ou autre ? Nos experts vous répondent sous 24.

Le CIP

CIF est une méthode qui a très bien fonctionné pendant des années. Mais comme nous l'avons dit plus tôt, certaines parties du processus peuvent poser problème. Bien que la méthode du CIF soit toujours utilisée, celle du CIP a été développée comme alternative. Elle a été ajoutée aux directives Incoterm en 2010. Il permet de résoudre les conflits qu'on trouve dans le CIF en y apportant quelques modifications

En ce qui concerne les paiements et responsabilité d'assurance, lors des étapes d'expéditions, Ils sont similaires dans le CIF et dans le CIP. La différence se fait dans les étapes intermédiaires.

 

Décharge au port d'importation

Dans le CIP, le déchargement n'est pas à la charge de l'acheteur comme c'est le cas dans le CIF, mais du vendeur. En effet, cela peut créer plus de travail pour l'expéditeur, mais il faut savoir que celui-ci assure maintenant un processus dont il ne connait pas le fonctionnement et peut avoir un œil sur le déchargement, voir choisir une entreprise de déchargement qu'il connaît et en qui il a confiance. Il peut alors s'assurer que son assurance couvre une méthode efficace.  

 

Chargement sur camion au port d'importation

Lorsque le fret est déchargé du navire ou de l'avion et qu'il est transféré dans les véhicules pour la livraison, c'est le vendeur qui est responsable du paiement dans ce cas-là. Encore une fois c'est lui qui pourra s'occuper du bon déroulement du transport.

Parfois, lorsque l'on veut que quelque chose soit bien fait, on doit le faire soi-même. 

 

Transport jusqu'au lieu de destination

L'acheteur peut payer et charger partiellement le déchargement et le quai de son pays, même dans le CIP. Cela dépend de l'accord spécifique entre l'importateur et l'exportateur. Cependant, le transporteur ne peut pas être contesté jusqu'à son arrivée au lieu de destination. Dans le cadre du CIP, le transport est entièrement payé et assuré par le vendeur, et non par l'acheteur.

C'est en faisant cela que le vendeur peut contrôler de façon efficace l'ensemble du processus à partir du moment où le fret quitte ses installations jusqu'à la porte du destinataire. Bien entendu, tout cela aura un certain prix, mais cela reste une bonne option si vous ne payez pas d'assurance car vous aurez plus de contrôle sur le bon fonctionnement de l'expédition en désignant vos propres transporteurs. Cependant, les connaissances locales de l'importateur qui pourrait gérer le transport autrement avec le CIF ne sont pas prise en compte.

Conseil DocShipper : Nous vous aidons sur l'ensemble de la procédure d'approvisionnement alors n'hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question !

  • Vous avez du mal à trouver le produit ? Appréciez nos services de sourcing, nous trouvons directement le fournisseurs adéquates pour vous !
  • Vous n'avez pas confiance en votre fournisseur ? Faites appel à nos services d'audit d'entreprise pour vérifier que ce n'est pas une arnaque !
  • Vous souhaitez contrôler la production ? Demandez à nos experts de faire un contrôle qualité des produits
  • Vous n'êtes pas sur que vos produits soient aux normes ? Contactez notre département pour une vérification des certificats et des normes
  • Vous avez besoin d'aide sur la partie logistique ? Notre département de fret international vous accompagne jusqu'à la livraison dans votre entrepôt
  • Vous ne savez pas comment gérer la distribution de vos produits ? Faites appel à nos services 3PL (gestion de stock, préparation de commandes et livraison B2C)

DocShipper Sourcing | Approvisionnement - Contrôle qualité - Logistique

Alibaba, Dhgate, made-in-china... Beaucoup connaissent des sites internet pour s'approvisionner en Asie mais combien tombe sur une arnaque ?! Il est très risqué de payer un fournisseur Asiatique à l'autre bout du monde en se basant uniquement sur des promesses ! DocShipper vous propose des services d'approvisionnement complet intégrant les besoins logistiques : achat, contrôle qualité, personnalisation, obtention des license, transport...

La communication est importante, c'est pourquoi nous nous efforçons de discuter de la manière la plus appropriée pour vous!

Les commentaires pour cette publication sont fermés.